Réunion pour la refonte du CAEPMNS

[column size=one_half position=first ]La nécessité de rénover le texte régissant le CAPMNS est étudié ce jour, afin de faciliter son harmonisation sur tout le territoire.
Cependant le SNPMNS soulève un point d’inquiétude concernant la notion de « jury évaluateur » plutôt qu’un « jury formateur » ce qui changerait complètement l’esprit de cette révision d’autant plus que ce texte, en construction, devrait être applicable dès le 1 janvier 2016.image01Le désaccord existant entre le ministère et le SNPMNS perdure. En effet, le premier s’attache à vouloir mettre en œuvre un texte de manière uniforme sur le territoire afin de palier le manque de moyens tandis que le SNPMNS concentre son attention sur le fait qu’une seule journée d’examen n’est pas suffisante. Le simple fait de juger sur une seule journée,[/column][column size=one_half position=last ]avec juste une épreuve chronométrée peut parfois provoquer des drames humains. Le métier de MNS ne se résumant pas à la seule fonction de sauveteur. Le MNS est un être humain qui agit également en amont afin de prévenir le public des risques de noyades, il doit être capable de travailler également en équipe. C’est pour cela que seul l’aspect sauvetage ne doit pas être seulement pris en compte.
Le ministère note donc les remarques du SNPMNS et chacun repart en tentant de réfléchir sur le sujet dans l’optique de faire de nouvelles propositions pour la réunion du 24 septembre 2016.[/column]

2015-12-02T08:56:08+00:00